Contenu de connexion

Concert – Didon & Aenee – Victoria Hall – Dimanche 17 novembre 2024 à 17h00

8.00CHF

  • Quantité minimale par produit est 1
  • Quantité maximale par produit est 2

3 en stock

Catégorie :

Description

Si Didon et Énée – unique opéra de Purcell – rend le compositeur célèbre, l’histoire de sa création est nimbée de mystères. Sa genèse et les conditions de sa première représentation sont troubles, notamment parce que le manuscrit original est perdu. Le texte du librettiste Nahum Tate (1652-1715) est sauf, mais le manuscrit musical qui sert aujourd’hui de référence ne dira jamais s’il reflète de près ou de loin la musique originellement composée.

La brièveté de l’œuvre peut s’expliquer par le fait que Purcell a dû s’adapter aux interprètes amateurs du pensionnat (amateurs très éclairés et musiciens dans ce contexte néanmoins). Ce format peut également être ainsi conçu pour répondre à la demande du roi : représenter au palais des œuvres proches de la tragédie lyrique, alors en vogue à la cour française à la même époque.

Énée part de Carthage (Énéide, Chant IV), Maître de l’Énéide (vers 1530–35), The Metropolitan Museum of Art, New-york, CC0

Si l’ajout de danses peut être une conséquence de l’enseignement dispensé au pensionnat, c’est aussi une référence au mask anglais, qui allie déclamation, chant et danse, costumes extravagants, changements de décors fastueux pour former un divertissement soulignant souvent la dichotomie entre les mondes du bien et du mal.

L’argument de l’œuvre fait écho à la tradition du poète latin Virgile (70 av. J.-C.–19 av. J.-C.) en reprenant le Chant IV de son Énéide. Nahum Tate transpose et modifie une partie de l’intrigue (l’orage est déclenché par les sorcières pour troubler les amours des héros et non pour les rapprocher).

Cette œuvre consacrera Purcell qui mourra cinq ans plus tard à l’âge de 36 ans. Il marque à jamais l’histoire de l’opéra anglais. Le compositeur français Hector Berlioz s’emparera à son tour des destins de Didon et Énée dans l’écriture d’un opéra monumental, Les Troyens, en 1890.

 

Ensemble Les Argonautes
Julie Roset, soprano
Jonas Descottes, direction
Didon & Aenee
H.Purcell

 

Date & heure : Dimanche 17 novembre 2024 à 17h00

Lieu : Victoria Hall

 

Remarque importante concernant l’envoi des billets

Les billets de concert, spectacle et opéra peuvent être envoyés en plusieurs fois car nous recevons ces billets – commandés auprès de la Ville de Genève – quelques semaines avant chaque représentation.

Les billets sont normalement envoyés une à deux semaines avant chaque représentation, et ne sont ni repris ni échangés.

Retour vers le haut